Témoignages

« Je suis venue 3 fois au cabinet de Bernard ANTOINE pour des séances d’hypnose et avec une demande d’aide pour acquérir davantage de confiance en moi . Je peux témoigner de l’incroyable efficacité de l’aide que m’ont apportées ces 3 séances. Quelques jours après la dernière séance j’ai retrouvé la confiance et le désir d’aller de l’avant. J’ai pu recommander à plusieurs amies cette même adresse. Merci encore ».

Nathalie Tessier Besson- Assistante de direction 75015 Paris

« Convaincre les gens d’arrêter de fumer est une tâche difficile, reconnait Pierre Choasson, Médecin du travail DSP EDF à Lyon. Il est intéressant de bénéficier de l’appui d’un intervenant extérieur. Bien évidemment, le fumeur doit être prêt mentalement à entamer la démarche (la fenêtre de tir est toujours étroite). Et la méthode appliquée doit être cohérente sur le plan scientifique. Pour m’en assurer, j’ai assisté à la présentation que Bernard Antoine est venu faire à la DSP. Même si il y en a d’autres, j’ai trouvé sa méthode intéressante, notamment parce qu’elle s’adresse à des groupes de fumeurs et favorise ainsi l’émulation entre personnes partageant un même objectif ».

Avis médical du médecin du travail.

« Le service de l’intégration régionale m’a conseillé de suivre les ateliers de la Méthode Bernard Antoine®, organisés à Lyon. A cette époque (janvier 2011), j’étais engagée dans une démarche de sevrage par l’acupuncture. Physiquement, c’était très efficace : j’étais écœurée par l’odeur du tabac. Mais je me sentais encore fragile psychologiquement. Or, la Méthode Bernard Antoine® permet justement de travailler sur cet aspect de l’addiction au tabac, de rendre l’envie d’arrêter plus forte que celle de fumer. J’ai donc saisi cette opportunité et, aujourd’hui, je ne touche plus une cigarette. »

Josepha Coronilla, assistante de direction, Agence ITS Azura, EDF Lyon.

« Nous étions une quinzaine du site de Colombes à participer aux ateliers de la Méthode Bernard Antoine®, en 2010. Jusqu’alors, je fumais environ un paquet par jour. J’avais déjà fait plusieurs tentatives, eu recours aux patches, à l’hypnose… et j’avais à chaque fois replongé. J’ai été séduit par la technique de Bernard Antoine, basée sur la rupture des rituels pavloviens associés à la cigarette. Alors que j’étais sceptique au début, à la fin mai, j’ai dû reconnaître que le fait de suivre des ateliers en groupe instaure une réelle dynamique. Le 24 juin, j’avais arrêté de fumer. Je n’ai pas repris depuis. »

Guillaume Audé, pilote projet, Direction commerce EDF.

« J’ai commencé à fumer à l’âge de 14 ans et, il y a 19 mois, je roulais encore de 25 à 30 cigarettes chaque jour. Depuis, j’ai arrêté grâce à la Méthode Bernard Antoine®. Elle m’a permis de battre mon record qui, jusqu’alors, était de 9 mois sans tabac… mais pas sans envie. Ce qui est intéressant, avec la Méthode Bernard Antoine®, c’est que les ateliers se déroulent sur le lieu et pendant le temps de travail. Intéressant aussi (et surtout surprenant) de ne pas avoir à arrêter de fumer, ni même à réduire sa consommation pendant le mois que durent les ateliers. Fumer est intégré à la méthode !».

Tedj Ouchène, expert informatique télécom, EDF DSP Nanterre.

Bonjour !
Juste un petit mot pour vous dire que votre méthode Bernard Antoine® est formidable ! J’en parle partout et chaque fois qu’on me pose la question « Bah ? Tu ne fumes plus ? Comment t’as fait ? ».
Je faisais partie d’un des groupes que vous avez animé (et motivé !) chez BOUYGUES (Habitat Social) et je suis une ex-fumeuse depuis le 16 novembre 2011, sans aucune difficulté et sans aucun regret. J’étais pourtant sceptique jusqu’au 15 novembre à 23 h 59, ma dernier cigarette.
Depuis cette date, alors que je fumais 1 paquet de cigarettes par jour depuis 22 ans (avec quelques tentatives d’arrêt parfois…), je n’y ai tout simplement plus pensé ! Je n’ai plus ressenti l’envie de fumer, je n’ai pas souffert du manque (ni nicotinique, ni gestuel) et c’est bien ça le plus surprenant ! Mes tentatives précédentes (à l’aide de patchs, de chewing-gum, de Champix) m’ont laissé un souvenir de grande souffrance psychologique et d’envie obsessionnelle de fumer alors je suis, 3 mois après, toujours très surprise du résultat de cette méthode. D’autant plus que mon époux n’a pas arrêté de fumer : la tentation aurait pu être fatale ! mais non. Je n’ai pratiquement jamais été tentée de fumer : la cloche de l’apéro-convivial-avec-les-amis était ma cloche la plus redoutée mais elle s’est éteinte tranquillement et sans difficulté particulière.
Aujourd’hui je suis fière et extrêmement contente d’être d’une ex-fumeuse. J’ai pensé faire ce mail à plusieurs reprises sans jamais trouver le moment de le faire… voilà, c’est fait.
J’espère et je souhaite vivement renouveler mon message dans 3 mois, dans 1 un an, dans 10 ans…
Merci encore, 1000 mercis même !

Marie-Noëlle HINAULT, Assistante de direction DT2/DCMI Bouygues Batiment ile de france - HABITAT SOCIAL

Bonjour,

Une  seule réaction : merci du fond du cœur!

Elise Maury, Directeur Grands Comptes OIS –Suez Environnement

Bonjour,
Quelques nouvelles à un an de ma dernière séance Méthode Bernard Antoine®. En 2007 j’avais fait une tentative d’arrêt du tabac et j’avais fait un stage à l’Amandier de jeûne et randonnée. Cela m’avait beaucoup aidée dans le processus d’arrêt du tabac mais pas suffisamment puisque j’avais repris. De ce côté-là, avec votre méthode pour le moment, tout va bien pour moi et je me félicite souvent que nos routes se soient croisées car j’avais le désir mais pas la méthode. Encore Merci.

Anne S., Médecin généraliste à paris